Posturologie

La posturologie est la science qui étudie le système d’équilibration du corps humain.

Il s’agit d’un système antigravitaire, également responsable de la bonne gestion de l’ensemble de vos mouvements.

Ce système est géré par votre cerveau qui joue le rôle d’ordinateur central, en recevant les informations de 5 grandes catégories de capteurs : 

  • Podal
  • Oculaire
  • Manducateur
  • Propioceptif
  • Vestibulaire

 

Ces capteurs remontent au cerveau de nombreuses informations qui sont alors traitées, hiérarchisées pour commander une réponse musculaire afin de maintenir votre équilibre.

Le corps s’adapte donc en permanence en fonction des informations relevées par ces capteurs.
En cas de dysfonctionnement de ce système, on parle de syndrome de déficience posturale. 
 
Le corps humain a une très grande capacité d’adaptation, c’est à dire qu’il peut compenser ce déséquilibre.
Passé un certains niveau d’adaptations, le corps n’est plus apte à le supporter et les douleurs apparaissent.
 

La posturologie est une approche holistique, c’est à dire globale, qui est complémentaire aux prises en charge classiques médicales et para-médicales.

Fonctionnement des capteurs

Le capteur podal est un capteur majeur du système postural car il est en lien direct avec l’environnement extérieur.

Il reçoit à la fois des informations de l’environnement extérieur et donne des informations sur la position de ses propres tissus.

Il se décompose en un capteur podal et un capteur plantaire.

Le capteur podal correspond à la structure osseuse et musculaire du pied et de la cheville.

Le capteur plantaire se caractérise par le toucher plantaire. Sa précision est très fine, autant que celle de la main.

Il s’agit du deuxième capteur majeur du système postural.

Il joue un rôle important dans le contrôle de la posture en ayant également une double fonction, recevant les informations de l’extérieur et donnant ses information internes.

Les yeux sont mobilisés par 6 muscles chacun qui sont très riches en propriocepteurs.

Le rôle de cette proprioception oculomotrice est au moins aussi importante que les informations rétiniennes pour contrôler la posture et l’équilibre.

L’ensemble des muscles, de la peau et de vos articulations sont des capteurs sensoriels qui indique de manière permanente la position exacte de votre corps.

Des blocages articulaires, des cicatrices, des contractures sont autant de facteurs qui modifient l’information apportée et qui troublent l’équilibre de votre système d’équilibration.

L’équilibration de votre corps a besoin d’un capteur vestibulaire fiable, appelé aussi « oreille interne ».

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, ce n’est pas le capteur le plus important car il n’intervient qu’au-delà d’un certains degré d’oscillation (>4°), c’est à dire principalement lors de déplacements.

En cas de dérèglement, le sujet souffre de vertiges qui peuvent être aigus ou chroniques.

L’apport d’une ré-équilibration posturale est très efficace dans le cadre de vertiges chroniques.

Il comprend l’articulation temporel-mandibulaire (ATM) et sa cinématique, l’occlusion dentaire et la langue.

C’est un capteur qui est souvent perturbateur du système d’équilibration dans le cas d’une mauvaise occlusion, serrement de dent (clenching/bruxisme) ou position basse de la langue.

Le dérèglement de ce capteur peut être la cause primaire d’un déficit postural, il faudra alors le traiter en priorité. 

Le capteur manducateur peut aussi servir à rechercher un équilibre que le reste du système ne permet pas, il faut dans ce cas traiter les autres capteurs en priorité.

Capteur Podal
Capteur oculaire
Capteur proprioceptif
Capteur Vestibulaire
Capteur Manducateur